Home page » About Us » PISCES en Français » Les douze principes d’une approche écosystémique

Les douze principes d’une approche écosystémique

La Convention sur la Diversité Biologique (CDB) a établi 12 principes qui sous-tendent l’approche écosystémique.

Les principes sont complémentaires et reliés les uns aux autres, et la Convention recommande de considérer les 12 principes de façon globale, en accordant une importance appropriée à chacun en fonction des circonstances locales.

La CDB a élaboré des orientations détaillées sur la mise en œuvre de l'Approche écosystémique de la gestion environnementale, proposant des outils et méthodes utiles. Mais ni les orientations ni les principes ne nous disent explicitement comment atteindre les objectifs convenus au niveau régional. PISCES se propose d’élaborer des recommandations pratiques pour mettre en œuvre l’approche écosystémique dans la mer Celtique.

1 : Les objectifs de gestion des terres, des eaux et des ressources vivantes sont un choix de société.

2 : La gestion devrait être décentralisée et ramenée le plus près possible de la base.

3 : Les gestionnaires d'écosystèmes devraient considérer les effets (réels ou potentiels) de leurs activités sur les écosystèmes adjacents ou autres écosystèmes.

4 : Compte tenu des avantages potentiels de la gestion, il importe de comprendre et gérer l'écosystème dans un contexte économique. Tout programme de gestion écosystémique devrait :
a. réduire les distorsions du marché qui ont des effets néfastes sur la diversité biologique ;
b. harmoniser les mesures d'incitation pour favoriser la conservation et l'utilisation durable de la diversité biologique ;
c. intégrer dans la mesure du possible les coûts et les avantages à l'intérieur de l'écosystème géré.

5 : Conserver la structure et la dynamique de l'écosystème, pour préserver les services qu'il assure, devrait être un objectif prioritaire de l'approche écosystémique.

6 : La gestion des écosystèmes doit se faire à l'intérieur des limites de leur dynamique.

7 : L'approche écosystémique ne devrait être appliquée que selon les échelles spatiales et temporelles appropriées.

8 : Compte tenu des échelles temporelles et des décalages variables qui caractérisent les processus écologiques, la gestion des écosystèmes doit se fixer des objectifs à long terme.

9 : La gestion doit admettre que le changement est inévitable.

10 : L'approche écosystémique devrait rechercher l'équilibre approprié entre la conservation et l'utilisation de la diversité biologique.

11 : L'approche écosystémique devrait considérer toutes les formes d'information pertinentes, y compris l'information scientifique et autochtone, de même que les connaissances, les innovations et les pratiques locales.

12 : L'approche écosystémique devrait impliquer tous les secteurs sociaux et toutes les disciplines scientifiques.

Fishing boats